Une version hybride pour le congrès annuel

Transport forestier : et si on revoyait la mécanique? 

Une version hybride pour le 77e congrès annuel 

Après l’annulation forcée de plusieurs activités depuis le printemps dernier, l’Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue (AFAT) est heureuse de confirmer que son congrès annuel aura bel et bien lieu! Le transport forestier sera en vedette, le vendredi 6 novembre prochain, lors de l’événement qui se déroulera de façon hybride, soit pour un nombre limité de personnes au Centre des congrès de l’Hôtel Le Noranda, à Rouyn-Noranda, et en webdiffusion pour les autres participants.   

La forêt joue un rôle majeur dans l’économie de bien des municipalités du Québec et l’industrie du transport forestier est au cœur de la chaîne d’approvisionnement qui permet de faire tourner la roue. Sans camion, sans camionneur, impossible d’acheminer la récolte aux usines de transformation! Et pourtant, malgré toute son importance, ce maillon semble fragilisé et méconnu. Au cours des deux dernières années, ce secteur d’activité a régulièrement fait la manchette. Conditions de travail difficiles, absence de relève, explosion des coûts… on nous présente des transporteurs à bout de souffle et une industrie qui peine à s’adapter. Mais, est-ce réellement le cas? Comment pouvons-nous redresser la situation? Derrière les portes closes de cet univers, se cachent aussi de jeunes camionneurs passionnés, des entrepreneurs dynamiques et une industrie qui cherche à s’adapter aux nombreux changements technologiques.

Dans le cadre de son 77e congrès annuel, l’AFAT se donne l’objectif de lancer la discussion et de réunir autour de la table tous les joueurs impliqués. L’évolution technologique, l’attribution des contrats, le réseau routier, la situation de la relève, l’efficience, le dossier des assurances, les conditions de travail, etc… Plusieurs éléments seront mis sur la table afin d’en arriver à proposer des pistes de solutions gagnantes pour tous les intervenants de la grande famille forestière.

Conférences et échanges

Dans cette difficile année 2020 que nous connaissons, une chose était claire pour l’AFAT : le congrès annuel devait se tenir coûte que coûte. La récente interdiction de rassemblements de plus de 50 personnes viendra toutefois perturber quelque peu les retrouvailles du milieu forestier. « Nous aimerions tant pouvoir enfin tous nous retrouver! Nous avons besoin d’échanger et de nous rencontrer. C’est pour cette raison que nous allons permettre à un certain nombre de personnes d’assister à l’événement. Même s’ils seront nombreux à y être de façon virtuelle, il est certain que nous allons tout faire en notre pouvoir pour que notre congrès puisse susciter des échanges autour d’un sujet qui mérite bien toute notre attention », mentionne Isabelle Boulianne, directrice générale de l’AFAT.

Présenté sous le thème Transport forestier : et si on revoyait la mécanique?, le congrès donnera la parole à plusieurs conférenciers qui aborderont les divers aspects entourant le sujet du jour. Un panel de discussion sur le fonctionnement du transport forestier est également à l’horaire de la journée, tout comme une causerie en compagnie de camionneurs et camionneuses.

Parmi les conférenciers et panélistes de la journée :

  • Luc LeBel, directeur du consortium FORAC;
  • Philippe Lemire, directeur général Abitibi-Témiscamingue, ministère des Transports;
  • Gaétan Légaré, directeur général, Association nationale des camionneurs artisans;
  • Steve Mercier, chercheur sénior, Transport et Infrastructures, FPInnovations;
  • Éric Nicol, directeur des opérations BERGERON Division de Transport TF123, S.E.C.
  • Pierre-David Tremblay, maire, Ville de La Tuque;
  • Stéphane Tremblay, entrepreneur en transport de plants, Foresterie C.S.E.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, participera également à l’événement, alors qu’il s’adressera aux participants sur l’heure du dîner.

Pour consulter l’horaire complet du 77e congrès annuel de l’AFAT et pour s’y inscrire, les personnes intéressées doivent se rendre au www.afat.qc.ca.